19 mars 2014

Culebra (partie 1/2)


16 mars 2014

À notre lever, comme à tous les matins, nous allumons le feu sur la cuisinière et laissons notre café infuser laissant une agréable odeur se répandre dans tout le bateau.  Nous le prendrons aussitôt prêt tout en naviguant vers notre prochaine destination, l'Île de Culebra.

Nous levons l'ancre à 0715 pour s'assurer d'être arrivés à destination sur l'heure du dîner. Comme le vent souffle du sud-est à environ 15 noeuds, nous naviguons voile et moteur jusqu'à la pointe est de l'Île de Vieques pour ensuite naviguer seulement à voile avec le vent sur notre travers jusqu'à Culebra. 

À 1000, le fils de notre canne à pêche se déroule à toute vitesse! Isabelle et Dave s'alternent pour tenter de remonter ce gros poisson.... C'est le plus gros jusqu'à maintenant qui mort au bout de notre ligne! Nous avons installé un leurre pour pêcher de la dorade ou du thon ..... Malheureusement, le fil se coupe,... Ce n'est pas une dorade ni un thon, puisque les dents acérées d'un poisson coupe notre fil. Nous remontons le tout et cette fois-ci, nous installons un bas de ligne en acier de "80lbs test".


À 1015, le fils se déroule à nouveau sur la canne à pêche. Cette fois le poisson est plus petit mais il offre quand même une belle résistance. C'est un "Little Tunny"! Isabelle descend à l'intérieur du bateau et va le mettre en filet. Pendant ce temps, Morning Haze continue à avancer sous voile vers Culebra.

Après quatre heures et demi de belle voile, nous arrivons enfin à Culebra.
Depuis notre rencontre avec Pauline et Peter du bateau Tal'Lira lors de la Carib 1500 que nous attendons cet instant. Pauline nous disait souvent "Don't miss Culebra!" 
Pauline, nous t'avons écouté! Nous voilà!

Nous entrons dans le baie la mieux protégée de l'Île, soit la baie de Ensenada Honda et nous nous ancrons tout au fond à proximité de la jolie petite bourgade. Tout autour, nous pouvons admirer les magnifiques montagnes, les quais des résidents, un restaurant nommé le "Dinghy Dock Restaurant", le pont levant et le quai municipal. Cette île s'étend sur approximativement 6 miles de long et 3 miles de large. La population n'est pas très nombreuse et le tourisme n'est pas encore très développé...bref Culebra a su conserver ses charmes...

Pendant notre navigation du matin et durant une bonne partie de l'après- midi, les filles reproduisent un jeu de Monopoly qui respecte l'intégralité du jeu original dans tous ses détails. C'est leur jeu favori et nous ne l'avions pas apporté sur le voilier. Débrouillardes n'est-ce pas! Le soir venu, nous avons joué tous ensembles à Monopoly!

17 mars 2014

Nous avons passé une très belle nuit dans cet ancrage protégé des vagues et de la houle. 
Ici l'endroit est parfait pour faire l'école des filles et Dave ira travailler au petit café internet afin de prendre et envoyer ses courriels. La difficulté des communications internet est la chose la plus contraignante pour Dave dans le cadre de ses travaux...il tente de trouver un moyen de faciliter son accès à internet pour le travail...à suivre.

Cette image est celle du café/resto "Dinghy Dock" où internet est gratuit et où nous travaillerons une grosse partie de notre séjour ici à Culebra.

Aussitôt que nous avons terminé les classes des filles, nous allons rejoindre Dave qui travaille encore.


Ce petit resto au bord de l'eau, arborant une décoration aux couleurs locales
dont un grand quai faisant toute sa longeur où de gros poissons nommé "tarpons" y paradent, nous invite dans son univers unique et propice au calme.
Le temps file sans même s'en aperçevoir! 
Quel magnifique endroit pour travailler tranquillement. 
C'est ce que Dave fera à tous les jours de la semaine, cette semaine. Il profite au maximum d'internet pour finaliser ses documents de recherche sur les blessures en mer. Il est en contact régulier avec Lyall, un marin d'expérience et responsable de l'ARC-Europe. Son projet avance bien et prendra forme d'ici quelques semaines pour le départ de la transatlantique de Nanny Cay à Tortola.


Pendant que Dave est occupé à travailler, les filles et moi allons découvrir les rues de la ville. Les maisons et bâtiments sont couverts de couleurs gaies et resplentissantes! Les résidents sont très calmes et nous saluent au passage.




Plus tard, en fin de journée, Dave vient nous rejoindre marcher dans la petite ville rayonnante.




Tout juste avant d'aller se coucher, Dave fait un dernier tour du bateau pour vérifier que nous pourrons dormir sur nos 2 oreilles et il nous fait signe de venir le rejoindre pour voir un feu qui s'anime dans une montagne de la grande baie! 

Enregistrer un commentaire