2 janv. 2014

Un Noël pour des Haïtiens... malheureusement pas comme le nôtre.

Noël 2013

L'après-midi de Noël après notre plongée dans la grotte et que nous nous préparions à aller souper au retaurant du Staniel Cay Yacht Club, Dave entend un appel de détresse sur la radio VHF...

Un capitaine Haïtien discute avec les autorités Bahamienne...Il semble que le bateau Haïtien avec environ 100 personnes à bord ait besoin d'être remorqué vers Staniel Cay et demande à ce que ses passagers puissent aller manger au restaurant.  Il s'agit d'immigrants illégaux. Les "Boat People" comme on dit dans certains milieux...


En fait ce sont des Haïtiens...hommes, femmes et enfants, qui ont quitté le pays sur un bateau de bois rafistolé avec comme mât, un vulgaire tronc de Palmier.   Ils risquent leur vie afin de tenter d'échapper à cette misère qui s'acharne sur eux depuis des décénnies.  Ils ont probablement donné toutes leurs économies pour risquer leur chance. 
Nous tentons d'imaginer ce que pourrait être une traversée en mer sur un rafiot surchargé en bois, avec plus de 100 personnes à bord, pratiquement sans nourriture et eau, dans des conditions d'hygiène probablement inexistantes, et ce, pendant plusieurs jours...Nous regardons au loin et constatons qu'il y a énormément de personnes debout sur ce bateau et que les femmes et les enfants ont été transféré à bord du bateau de police pour le remorquage.

Au loin, vous pouvez voir le bateau des haïtiens avec une quantité étonnante de personnes debouts à bord excluant les femmes et les enfants (une trentaine environ) qui sont sur le bateau de police.


Le soir venu, nous n'avons vu aucun haïten au restaurant...en fait nous apprendrons plus tard que les autorités Bahamiennes les retournerons vers Haïti le soir même...le soir de Noël...c'est triste. 
De quoi nous plaignons nous...

Le 26 au matin, nous quittons Staniel Cay et voyons au loin, un bateau dans une eau bleue tragique et troublante. Il s'agit du bateau haïtien que les autorités ont ancré loin de la rive...




Les Haïtiens on été retournés à Haïti. Leur Noël ne s'est pas déroulé comme ils avaient dû espérer...certainement pas comme le nôtre et probablement pas comme le vôtre non plus...



Enregistrer un commentaire