28 avr. 2015

Le volcan de Montserrat


Nous quittons ce matin Nelson's Dockyard, à Antigua, tout juste après avoir fait le plein d'eau et de carburant.


Maintenant que nous avons visité les îles les plus à l'est, nous commençons à nous diriger vers celles se situant un peu plus à l'ouest. 

Nous avons cependant l'intention de faire un petit détour vers le sud-ouest afin de passer sous la pointe sud de l'île de Montserrat afin observer les dégâts laissés par les éruptions du volcan dans les années 1990 et 2000. Ce volcan est encore actif aujourd'hui et les autorités continuent de maintenir un périmètre de sécurité tout autour afin d'empêcher les curieux de ne trop s'approcher compte tenu du danger d'éruption toujours présent.

Nous analysons la carte de zones de niveaux de danger et nous passerons à la hauteur de la zone "E et V", "W", "C", "B" et "A". Le niveau d'activité se situe actuellement à 1, c'est à dire bas. Nous pouvons donc naviguer dans ces zones à 1 mile du rivage sans par contre s'arrêter et/ou s'ancrer.


Avant les récentes activités volcaniques des dernières années, les activités du volcan de la Souffrière de Montserrat remontait à plus de 400 ans. 

En 1995, on se souvient encore d'entendre parler dans les médias de son l'éruption. 
Plus des deux tiers de la superficie de l'île ont été affecté, forçant ainsi la population à se déplacer au nord, ou à quitter l'île. La moitié de la population a quitté Montserrat depuis 1995, portant son nombre aux environ de 5000 habitants. 

Depuis 1995, l'activité volcanique n'a pas cessé et la dernière en importance remonte à 2010.

Sur la photo ci-bas, nous voici qui arrivons sur le côté "est" de l'île, vis-à-vis de la zone "E et V".


Voici la zone "V". On peut voir la taille d'énormes rochers (de la grosseur d'une maison) qui ont été éjectés lors des éruptions. C'est très impressionnant!


Nous voilà maintenant au niveau de la pointe sud de l'île. On aperçoit la fumé qui s'échappe toujours du volcan.


Voici le début de la zone "W". La coulée de lave indique très bien son passage mais surtout toute la puissance de la nature...



La ville de Plymouth (qui était la capitale de Montserrat) ou ce qu'il en reste....est complètement détruite et déserte.

Afin de s'y rendre par la terre c'est plutôt compliqué, voir impossible... Les taxis peuvent vous faire faire un tour de l'île, mais ne se rendent pas dans la ville. Des autorisations spéciales sont nécessaires et les habitants ont des souvenirs encore trop récents de leur douleur et leurs pertes, pour vouloir s'y rendre...


Le ville de Plymouth a été complètement détruite. Nous observons ici les cendres qui recouvrent la ville et ses bâtiment à demi ensevelis. 

Nous sommes "sans mots" devant les paysages de cette récente tragédie dévastatrice qui défile devant nous...



Nous avons repéré l'église de Plymouth, encore debout...


Une fois les zones de dévastation passées, le sourire se dessine à nouveau sur notre visage. 
Les filles sortent de leur emballage une surprise bien gardée depuis déjà plusieurs semaines. 




En sortant de la zone "W", un bateau des autorités policières, douanes et immigration de Montserrat vient à notre rencontre. Ils nous posent certaines questions concernant nos déplacements et nous demandent de voir nos passeports. Nous devons leur donner ces derniers, "au-dessus" de l'eau, alors que nous faisons route sous voile et queles deux embarcations se déplacent!!! Nous ne voulons pas échapper nos passeports dans la mer entre nos bateaux...finalement tout se passe bien et Morning Haze continue sa route.

Pendant les manoeuvres, j'ai demandé la permission de prendre une photo de cette manoeuvre inhabituelle pour nous, mais ils ont refusé... Je m'y attendaisun peu... Mais j'ai tout de même essayé de capturer ces moments ;)

Ce soir nous mouillerons à Little Bay. Le seul ancrage disponible se situant au nord de l'île de Montserrat. 




Voici le bateau des autorités policières à une bouée d'amarrage, qui s'est accosté plus tôt à Morning Haze pour nous demander de voir nos passeports....


Le soir venu, nous mangeons un bon repas dans cet ancrage agité par la houle.

La mer est calme, mais de grosses vagues entrent dans la baie et nous font tanguer... 
Notre nuit ne sera pas des plus reposante mais l'observation de ce volcan toujours actif en valait certainement la peine.



Nous décidons de ne pas rester ici une nuit de plus et du même fait, ne pas visiter l'île. 
Nous sommes un peu déchirés par cette décision, mais notre désir de dormir et récupérer est maintenant rendu très fort. ;)

Demain matin, nous nous dirigerons vers Nevis.
Enregistrer un commentaire