27 oct. 2014

Le temps s'arrête, à l'Île La Graciosa aux Îles Canaries


Nous quittons la marina du continent aux petites heures du matin. Il est 5 heures. La mer est calme et le vent absent. Seul un gros cargo glisse doucement sur ce tapis lumineux.

 

Nous débutons à moteur pour les 12 premières heures puisque le vent souffle à moins de 10 noeuds avec des nuages chargés d'énergie qui se développent. Nous sommes heureux qu'ils restent derrière nous. À l'avant, en direction des îles Canaries, le temps semble plus clément.


Par la suite, le vent se lève de 10 à 15 noeuds nous permettant de lever les voiles et rouler à belle allure entre 5.8 et 7.4 noeuds pendant plusieurs heures. La nuit est magnifique et le voilier avance très bien. Vers 4 heures du matin, le vent diminue et les voiles commencent à claquer. Il faudra redémarrer le moteur mais voilà que le moteur refuse de démarrer! Je dois réveiller Dave car nous devons descendre les voiles. Finalement le problème n'était pas le moteur, mais bien un contact. Il faudra vérifier cela à notre arrivée aux Canaries.

Je pense que la fatigue de notre aventure et de notre traversée de l'Atlantique de 28 jours nous gagne. Même si j'adore naviguer la nuit, cette profonde fatigue m'envahit et pourrait affecter ma vigilence. Une période d'arrêt nous fera du bien...

Plus tard en avant-midi durant cette traversée, Rebecca se moque de son père qui a brisé ses lunettes. Difficile de ne pas rire dans un moment pareil,... :) Dave lui, ne rit pas,...

Les filles prennent de plus en plus leur place d'équipier sur le voilier. 
Quand même pas si mal, pour une jeune fille de 9 ans, d'être capable de barrer sous voile et en mer un voilier de 41 pieds! Demi "sens" le voilier ce qui est une qualité essentielle pour un bareur au large. Pour le moment, elle aime bien prendre la barre dans le beau temps. On en profite alors pour qu'elle continue son apprentissage!

Voilà les Îles Canaries à l'horizon! 



Les filles sortent sur le pont afin d'admirer la beauté de ces reliefs escarpés. 
Nous avons réussis la première tranche de notre parcours. Après la Caribbean 1500 pour se rendre aux Bahamas, la descente vers les Vierges Britaniques via le "Thorny Path", pour ensuite traverser l'Atlantique vers l'Europe. Nous sommes maintenant aux Canaries! 

Une étrange sensation surgit en nous... comme un moment de lucidité...
Nous réalisons ce que l'on a accompli en famille jusqu'à maintenant. Nous avons traversé l'Atlantique par nos propres moyens. Ces Îles qui nous semblaient à l'autre bout du monde sont là devant nous!
C'est une sensation de Grand Bonheur et d'accomplissement qui occupe l'espace intérieur de notre poitrine. Un moment magique, tout simplement, que l'on savoure sur le pont tous ensembles!



Nous arrivons sur l'île de La Graciosa à Caleta del Sebo. Première escale hautement recommandée par tous nos amis qui sont déjà passés aux Canaries avant nous.  Nous avons bien hâte de voir ce qu'il y a de si spécial sur cette île...


Lorsque finalement arrivé à la marina Caleta del Sebo, la splendeur du paysage nous émeut. C'est grandiose! La luminosité des reflets du soleil sur les paroies abrutes de l'île est splendide. Il est 17h30, nous sommes à quai et arrêtons le moteur.




Caleta del Sebo est le seul petit village de l'île. Le temps s'est comme arrêté ici. Les quelques routes du village et de l'île sont uniquement en sable. Ici, impossible de louer une voiture. Seuls les vélos sont disponibles aux touristes. Les petites maisons blanches sont toutes belles et propres et contribuent au charme de cette île.



Après une bonne nuit de sommeil, Dave et moi partons à la recherche d'un bon café et d'une connexion internet. Nous sommes heureux de retrouver enfin le bon café de l'Espagne!


De retour au bateau, la vue de l'île voisine (Lanzarote) nous coupe à nouveau le souffle. L'eau est d'un bleu émeraude. Que c'est beau!




Les filles sont maintenant réveillées et découvrent sur le quai la surprise qui les attend. Nous partons en vélo pour la journée, et ce, afin faire le tour de l'île de Graciosa.


Comme Dave et moi ne pouvions revenir au voilier qu'avec 2 vélos, Demi et moi repartons à pied chercher les 2 autres vélos.


Ça y est, nous sommes prêts! Nous partons à la découverte de l'île de La Graciosa!


Village immaculé de blanc, villageois souriants et détendus, chemins désertiques, volcans, bosquets déséchés, plages magnifiques au sable fin, vue de l'océan à 360 degrés, voilà la description simplifiée de cette île qu'est Graciosa. J'ai l'impression d'être sur la planète Mars... Le temps s'est arrêté...





Nous nous arrêtons à la Playa de Las Conchas. Ici, c'est un petit paradis. Nous pouvons voir l'île Montana Clara et l'île Alegranza un peu plus loin. Ce sont 2 îles inhabitées et protégées.




Il fait très chaud aujourd'hui. La crème solaire 60  n'est pas optionnelle!



Après avoir parcouru environ 15 km vers le nord de l'île, puis fait la visite de 2 plages avec une baignade dans l'océan à la Playa del Ambar, nous retournons finalement à notre point de départ vers 16h00.


Un petit rafraîchissement et une petite bouchée sont les bienvenus!




Un verre de digestif pour adulte et aussi pour enfant (sans alcool) nous est offert. Les gens sont accueillants.


Le retour sur Morning Haze afin de se reposer se fait doucement, en riant et s'amusant, suite à cette journée bien remplie.





Le lendemain, nous quittons la marina pour se rendre à l'ancrage pour la nuit dans la baie de La Playa Francesa. Il y a un bon moment que nous attendons de nous ancrer. Les dernières escales n'étaient pas propices au mouillage. Nous sommes donc heureux de retrouver cette liberté!


Nous reproduisons un plat typique des Canaries soit les "papas arrugadas", qui veut dire pommes de terre ridées. Elles sont servies avec des mayonnaises locales au piments, coriandre,.... C'est un délice! 


Nous installons le hamac, comme nous le faisions dans les Antilles afin de profiter pleinement de ce moment de répis dans un décor exceptionnel. Cela au grand bonheur des filles! 



La soirée est belle, la nuit sera bonne. Demain, nous partirons en direction de l'île de Lanzarote.


Enregistrer un commentaire